CYBERATO Alter-perspectives disputables

La théorie de la centralité de Walter CHRISTALLER explique-t-elle la formation du réseau de bourgs de suisse occidentale au Moyen-Âge ?

Date de publication : 14-01-2015
Auteurs : 
Activité: 
chercheuse scientifique

Commencée dans les années 1975-1980 et achevée dans les années 1990-2000 cette recherche prouve que le « modèle » triangulo-hexagonal de Walter CHRISTALLER est géométriquement faux et inutilisable dans une démarche historique. La « théorie des lieux centraux » telle que Walter CHRISTALLER l’a proposée en 1933 ne peut pas servir à expliquer la formation et le fonctionnement d’un réseau urbain. Elle est réfutée et scientifiquement inutilisable. Enfin, même si on néglige les contradictions et les impossibilités dans lesquelles cette prétendue « théorie » enferme la recherche, à quoi sert un « modèle » dont l’utilité principale est de montrer qu’il n’est pas conforme à la réalité en dépit des « corrections » effectuées afin de pouvoir négliger ses « écarts » par rapport à la réalité qu’il est censé faire comprendre ?