CYBERATO Alter-perspectives disputables

Travaux et Mémoires

  • Un lieutenant général en voyage (1773) : inspection ou instruction ?

    Date de publication : 20-01-2011
    Auteurs : 

    L’objet de ce mémoire est l’étude du Journal de voyage dans les Evêchés, en Alsace et en Franche Comté effectué en 1773 par Charles Claude Andrault de Langeron, Lieutenant Général des armées du roi. L’étude débute par une analyse lexicographique du Journal, puis l’intérêt est porté sur un point souvent évoqué par Andrault : la géographie. Le regard de Charles Claude Andrault, déterminé par son statut et ses expériences, lui permet d’analyser les régiments, les places fortes et les autres sites militaires. Enfin, le but énoncé dans l’introduction du récit - instruire son fils à l’art de la guerre et à d’autres sciences - est-il la finalité de son voyage ?

  • Locus-Object Semantic in Digital Cartography (revised in 2018)

    Date de publication : 21-04-2018
    Auteurs : 
    Activité: 
    professeurs
    Adresse: 
    Aix et Pontarlier

    One wonders about the contribution of the morphogenetic representation in the field of geography in the cycle understanding: reality, representation, model, and reality. A distinction is made between map and geomap based on the locus-object notion.

  • Lieux centraux – décentraux. Théories de la centralité et réalité des petites villes

    Date de publication : 17-01-2015
    Auteurs : 
    Auteurs : 
    Activité: 
    professeurs honoraires

    Le système des lieux centraux de Walter Christaller a suscité des centaines de publications depuis 1933 et continue de nos jours à préoccuper de nombreux historiens, géographes et économistes, en particulier en France, en Allemagne et dans les pays de langue anglaise. Or, ce système représente de manière erronée les rapports entre lieux habités et donne une vision biaisée des petites villes, en particulier en raison de la fausseté mathématique de son prétendu « modèle » géométrique.

    Ce diaporama montre comment il est possible de corriger les erreurs de Walter Christaller et de remplacer son modèle géométrique faux par une représentation mathématique exacte puis comment l’on peut comprendre, grâce à la centralité-décentralité, les relations entre les petites villes sans qu’il soit nécessaire de se référer à une théorie réfutée utilisant une modèle géométrique faux.

    Citation :

    Radeff, Anne et Nicolas, Georges, Lieux centraux – décentraux. Théories de la centralité et réalité des petites villes, 2008, URL :

    Ce diaporama a été présentés lors du colloque « Capitales ou villes d’appui ? Les petites villes et leurs campagnes du Moyen Âge au XXIe siècle », Colloque organisé par l’UMR 5605 (Centre Georges-Chevrier) et la Société d’Histoire des Petites Villes à Tournus, les 12 et 13 juin 2008.

  • Les fruits de la révolte. Le commerce vu par Jean Vogt

    Date de publication : 17-01-2015
    Auteurs : 
    Activité: 
    professeur honoraire

     Ce texte se fonde sur une soixantaine de textes (environ 260 pages) concernant le commerce et les transports et publiés entre 1957 et 2004. Il laisse le plus souvent possible la plume à Jean Vogt. Je commence par aborder l’évolution de ses recherches sur le commerce pendant un demi-siècle (point 1), puis je mets cette évolution en relation avec sa pensée critique, ses qualités et ses défauts (point 2). Ensuite, je présente les caractéristiques des échanges, qu’il lie toujours à l’agriculture en percevant les germes du capitalisme jusque dans les villages ; il renverse les rapports entre les lieux, en particulier entre les villes et les campagnes, à une échelle toujours transfrontalière, du village alsacien aux grandes traversées européennes (point 3). Son travail est celui d’un « glaneur » qui cherche à réaliser un vaste programme de recherche (point 4). Enfin, je mets les notions développées par Jean Vogt en parallèle avec d’autres notions en train de se construire qui expliquent mon intérêt amical pour lui et qui prolongent sa manière de penser : l’économie globale d’une part, la centralité-décentralité d’autre part (point 5).

  • Les réseaux de relations d’un homme de science au siècle des Lumières : Jean-Rodolphe Perronet (1708-1794)

    Date de publication : 17-01-2015
    Auteurs : 
    Activité: 
    chercheuse

    Ce mémoire traite des réseaux de relations de Jean-Rodolphe Perronet (1708-1794) au XVIIIe siècle. Ces réseaux d’inventeurs et d’ingénieurs du corps royal des Ponts et chaussées, de membres de différentes académies françaises et européennes, comme l’Académie royale des sciences de Paris ou la Royal Society de Londres, se croisent ou s’entrecroisent.

Syndiquer le contenu