CYBERATO Alter-perspectives disputables

Géographie

  • Logique Tout/Partie

    Date de publication : 20-01-2011
    Auteurs : 
    Auteurs : 
    Activité: 
    professeur honoraire, académicien
    Adresse: 
    15 rue Alfred de Musset 25300 PONTARLIER

    Sur l’objet primitif de la géographie, la Terre considérée comme un Tout, il est possible de différentier spatialement des Parties totalement disjointes comme les terres et les eaux ou des Parties qui se recouvrent partiellement comme les reliefs et les climats. Dans le premier cas, les terres et les eaux, la différentiation est faite directement à partir du Tout primitif, la Terre, tandis que dans le deuxième cas il faut passer par une différentiation intermédiaire, celle des terres pour le relief et celle de l’atmosphère qui couvre toute la Terre pour le climat. Mais, dans les deux cas, l’enchaînement du Tout et des Parties remonte, soit directement, soit indirectement, au Tout primitif, la Terre. On établit donc à chaque étape du raisonnement une relation spatiale entre au moins deux objets à la surface de la Terre qui exprime le fait que sur la Terre les Parties ne se conçoivent que dans le Tout. La suite linéaire exprimable sous la forme d’une règle: Tout différentié en Parties, Partie posée comme un Tout, Tout différentié en nouvelles Parties, etc. repose sur l’idée qu’il existe entre le Tout et les Parties une relation spatiale qui justifie cette différentiation.
    Les trois règles de la logique Tout/Partie expriment la possibilité de mettre en relation les Parties résultant de la différentiation de l’objet primitif Terre et d’en tirer les conséquences géographiques

  • La logique tout/partie, carrefour des géographies et de la cartographie

    Date de publication : 20-01-2011
    Auteurs : 
    Activité: 
    professeur honoraire
    Adresse: 
    15 rue Alfred de Musset 25300 PONTARLIER

    La géographie est traditionnellement présentée comme la description de la Terre.
    A la surface de la Terre les objets ont tous un lieu.
    Le lieu n’est pas la localisation car dans une même localisation il peut y avoir plusieurs objets donc plusieurs lieux.
    La logique Tout / Partie permet de traiter ce problème et de donner une définition du lieu-objet.

  • La gestion de la croissance informelle des villes du Sud: l'exemple de la ville de Mohammedia au Maroc

    Date de publication : 20-01-2011
    Auteurs : 
    Auteurs : 

    La ville de Mohammedia s’inscrit de façon notable dans la crise urbaine actuelle des Pays du Sud. Mêlant Kasbah, quartiers modernes et bidonvilles, elle fait face à un défi majeur: s’établir de façon cohérente et durable tout en faisant face aux problèmes liés aux héritages du passé et aux fluctuations conjoncturelles de la société. La pression foncière présente dans les grandes villes du « Sud » condamne les villes moyennes des alentours telles que Mohammedia à recevoir des flux de populations sans interruption. La fragilité, la jeunesse et l’inexpérience des systèmes urbains de ces villes ne permettent donc pas la bonne implantation et intégration de ces populations immigrantes. Face à cette urbanisation rapide, spontanée et mobile, les politiques locales sont souvent inefficaces, démunies de tout aspect social. Si le Maroc, ancienne colonie française, a décidé de lancer un grand programme de résorption de l’habitat insalubre en 2004 à l’image de celui lancé par la France dans les années 1960, il est toujours confronté aux pratiques locales, au manque d’encadrement et aux risques de corruption. Si l’aspect social des politiques marocaines est effectivement mis au premier plan, force est de constater que ce sont des considérations politiques et des opportunités foncières et financières qui déterminent le fonctionnement de ces interventions. L’intégration des bidonvillois dans la société urbaine ne peut être réalisé qu’avec un accompagnement social effectué par une bonne maîtrise d’oeuvre sociale. Le désenclavement des ces quartiers défavorisés est géré par une politique de résorption de l’habitat insalubre jeune et inadaptée.

Syndiquer le contenu